En août dernier l'excellente forge Gitlab migrait vers Google Cloud :-(
about.gitlab.com/blog/2018/07/

Conséquence directe: le site n'est plus accessible depuis plusieurs pays. Conséquence indirecte : les informaticien⋅nes de ces mêmes pays ne peuvent même plus télécharger le code source (libre) de Gitlab pour l'installer sur leurs serveurs.

@Framasoft propose un miroir des dépôts Debian de Gitlab : apt.gitlab.mirror.framasoft.or

N'hésitez pas à faire tourner l'info (dans d'autres langues si possible).

@Framasoft Mais il suffit également d'utiliser pour y accéder depuis un nœud de sortie situé dans un pays non bloqué. Pas forcément besoin d'installer de nouvelles infrastructures.
C'est dommage que la connaissance de ces outils essentiels ne soient pas plus répandue.
fr.flossmanuals.net/comment-co

@whilelm Je suppose que dans certains pays, le simple fait d'utiliser tor expose à une surveillance accrue... Juste une idée, je m'avance peut-être, je ne me suis pas renseigné.
@Framasoft

@youen Ce qui est un problème tout à fait différent.

@Framasoft

@whilelm je ne sais pas si ce que j'ai dis était très clair, je précise dans le doute : je ne parlais pas de ceux qui héberge des nœuds, mais bien de ceux qui utilisent le réseau. On ne sait pas ce que la personne consulte, mais on sait qu'elle consulte quelque chose sur tor, ce qui peut suffire à la classer comme "louche".
@Framasoft

Follow

@youen Dans certain pays, il suffit d'utiliser Internet pour être soumis à la surveillance.
Dans certains pays, il suffit de ne pas avoir de téléphone portable pour être classé comme "louche".

Je ne sais pas pas à quel résultat tu veux arriver avec ce genre d'affirmation, mais je ne suis pas certain que ce soit très constructif ou utile. Je pencherais même plutôt pour un classement du propos comme

@Framasoft

· · Web · 1 · 0 · 0

@whilelm je ne veux absolument pas décourager qui que ce soit d'utiliser tor, au contraire, plus on l'utilise pour des choses anodines, plus on fait de "bruit" qui brouille les pistes et donc protège ceux qui ont vraiment besoin d'anonymat.

Tout ce que je voulais dire, c'est que, certes, on peut utiliser tor pour accéder à des ressources bloquées par son pays, mais en pratique est ce que les gens concernés le font vraiment ? (c'est une vraie question, je ne connais pas la réponse)
@Framasoft

@youen Je n'avais pas deviné tout ça à partir de tes messages précédents. =)

@Framasoft

Sign in to participate in the conversation
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!