Face à cette situation, nous revendiquons, au minimum durant l’épidémie et dans les mois suivants :
- La facilitation de l’exercice du droit de retrait pour toutes celleux qui le souhaitent.
- La mise à disposition du matériel (masque, gants, savon, eau…) nécessaire à l’intervention auprès des populations les plus précaires et pour elles.
- Le maintien de la rémunération pour tou·tes quel que soit le type de contrat avec une redistribution égalitaire (pour les CDD d’usage, vacataires, etc.).

Show thread
Follow

- L’interdiction des licenciements.
- La possibilité d’utiliser le dispositif « arrêt maladie pour garde d’enfants » même si le télétravail est techniquement possible, car télétravailler et garder ses enfants en même temps relève de l’utopie.
- Le report des droits au chômage et d’intermittence d’autant de jours qu’aura duré le confinement.
- Un moratoire sur les loyers

- Que l’argent dépensé aujourd’hui (en soutien aux entreprise) ne soit pas prétexte à des politiques d’austérité demain.
- La réquisition des logements vacants et des cliniques privées.
- L’arrêt effectif des expulsions des logements et squatts.
- L’ouverture des CRA, l’interdiction des expulsions.

Show thread
Sign in to participate in the conversation
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!