Follow

Je pense que je devrais parler ici de mes séances avec ma psy. Pas pour avoir l'air intéressant ou pour show off mais plutôt pour confronter et briser ma peur de parler de moi même. Et aussi parce que c'est important de parler de santé mentale, surtout pour des choses moins graves que des grosses dépressions ou burnout. Et aussi parce que, personnellement, j'aime lire les témoignages des autres et donc que je devrais participer à la conversation.

Ce long préambule vise à masquer le fait que j'ai vraiment peur de parler de ça. Peur du jugement des autres. Ce qui est très approprié parce que c'est justement ce que ma psy me fait remarquer.

Show thread

J'ai parlé de ma peur des contacts physiques et de ma difficulté à regarder les gens dans les yeux. Elle m'a fait remarqué que c'est très similaire, que ça vient probablement de la même source. Et la solution à ça, c'est comme faire un nouveau sport: il pratiquer et pas avoir peur de se tromper. Et pas forcer trop non plus au début!

Show thread

Je vais m'en tenir à ça pour aujourd'hui. Surtout parce que là je dois retourner travailler. Je vais peut-être en raconter plus ce soir.

Show thread

Update 2 semaines plus tard:

Avant dès que quelqu'un me regardait dans les yeux dans la rue, je baissais les yeux instantanément.

Maintenant je suis capable de maintenir le regard pendant genre 1 seconde avant que ça devienne weird. (Oui, j'ai testé!) Ce qui est probablement dans la moyenne des gens.

Progrès!

Show thread

Je revois ma psy demain. On va voir comment ça se passe.

Show thread

Première étape, comprendre le problème.
J'ai écris à propos de mes malaises dans les contextes sociaux.
blogue.narf.ca/2019/12/anxiete

Show thread

Troisième étape: Le solution?

Quand on sait c'est quoi le problème et qu'on garde les yeux ouvert, on remarque plus les pistes de solution. Comme ce vidéo de Kurzgesagt sur l'Insatisfaction et comment arrêter ce cercle vicieux.

blogue.narf.ca/2019/12/antidot

Je partage en me disant que peut-être ça pourra aider d'autres gens...

La santé mentale et l'intelligence émotionnelle, c'est peut-être plus important qu'on pense!

Show thread

@narF Je repense à quelque chose, trop réfléchir à la légitimité des bonnes émotions peut aussi causer des soucis, dans l'exemple de la gratitude, trop réfléchir sur "Est-ce que telle situation doit vraiment me faire sourire et me rendre joyeux" plutôt que de laisser son corps exprimer ses émotions peut devenir un soucis. Je ne sais pas si cette info peut être utile, mais au cas où, je préfère la donner, après chacun est différent donc si je généralise trop, faut pas hésiter à me le dire ^^

@Fishou En effet. C'est pas quelque chose qu'il faut forcer.

Sign in to participate in the conversation
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!