Mathieu [bochecha] is a user on mstdn.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

Mathieu [bochecha] @mathieu@mstdn.fr

But then for already started conversations, most of the time it shows the person's name, and for some of them just the phone number…

I'm so tired of that bug in where I can't start new conversations because it doesn't see any of my contacts. 🙁

@Hypsoline Le "S" dans "IoT", c'est pour "Sécurité".
Voilà, c'est malheureusement tout ce que j'ai à dire 🙁

Yo, man we've literally had a billion stories about cishet folks.

More shows/movies about gay relationships, trans relationships, bi relationships, relationships that we don't even have a name for yet.

More shit that gets deep into the plethora of humans experiences we haven't even scratched the surface of yet.

Aller au hackerspace une heure en avance. ☑

OUI.sncf qui envoie un email "De la part de Guillaume Pepy".

Heh, le meilleur moyen de "réduire l'impact de cette grève" c'est d'accepter les revendications des cheminots. 😏

Des autocollants de génération identitaire collés sur les gouttières dans ma rue. 😡😱

Dites @sncf@twitter.com je vous avais laissé mon e-mail pour recevoir mon billet électronique pas de la propagande de merde de renards briseurs de grève, soutien aux grévistes et les messages "De la part de Guillaume Pepy" hors de ma boîte mail!

Someone please dub this with a terribly renditioned Mario theme 😂

URGENT - CONTRE LES GAFAM

Il ne reste plus que quelques jours pour rejoindre @LaQuadrature dans sa campagne d'actions de groupe contre les GAFAM (25 mai jour du dépôt des plaintes devant la CNIL)

"Toute personne vivant en France peut nous rejoindre sur gafam.laquadrature.net. C'est sur la base de ces premières actions que nous pourrons, sur le temps long, déconstruire méthodiquement le monde qu'ils tentent de nous imposer."

laquadrature.net/fr/campagne_g

Écrire un logiciel libre, héberger des emails, créer un service en ligne… ça se transforme vite en une responsabilité « à perpétuité ».

Ça commence par calmer une petite irritation du quotidien… et 15 ans plus tard il faudrait toujours être en train de suivre les modifications dans les bibliothèques de code qu'on a utilisé.

Peut-être qu'on gagnerait à penser des stratégies pour en sortir dès le départ ?
Mais l'idée de faire un plan sur 10 ans avant d'écrire 20 lignes de code ne fait pas envie…

@federicomena Our discussion from last time (about libcangjie and gnome-class) stuck with me, I've been thinking about it ever since…

So I still want to end up with a GObject library for it, and abandoning my python wrapper for GI.

But I've decided to start porting it to Rust gradually anyway, and see where that gets me.

It's a pretty great learning exercise, and I have time these days. 🙂

CC @yookoala

Les « participations forfaitaires et franchises » de l'assurance maladie… ou comment décourager encore un peu les pauvres de se soigner.

Vivement qu'on revienne à un régime général unifié capable de faire des investissements et de la prévention, qu'on vire les patrons et l'état de la gestion de la sécurité sociale et qu'on démentèle les mutuelles complémentaires.

Quand @Sony@twitter.com @PlayStationFR@twitter.com a un problème avec le drapeau gay blogs.mediapart.fr/lizzie-crow à lire sur @MediapartLeClub@twitter.com

@RAPasso
Ce serait bien sûr un énorme changement de société.

Tout ce que la réclame finance en prenant au passage son propre bénéfice devrait être financé autrement.

Réfléchissons-y. Il y a tant à faire… mais la réclame ne peut pas rester ce qu'elle est devenue. C'est toxique.

@RAPasso
La publicité commerciale serait un registre disponible pour les personnes intéressées, des produits et services disponibles sur le marché. Neutre. Factuelle.

Mais la réclame, la communication du vendeur vers le client, serait strictement réduite aux personnes qui l'acceptent, de manière active. Qui réclameraient la réclame.

Les panneaux dans l'espace public seraient interdits. Les courriers intrusifs dans les boîtes aux lettres, les bannières sur internet, idem.

@RAPasso

Il est grand temps qu'on redonne du sens aux mots.

Le terme "publicité" n'aurait jamais dû être autorisé pour désigner la réclame, cette communication forcée, non-sollicitée, omniprésente.
La publicité au sens strict, c'est le statut d'une chose publique, dans le sens connu, d'une information disponible pour le public.

La publicité foncière, c'est l'acte du notaire qui publie le fait que M Untel a acheté un bien.

La publicité commerciale pourrait être similaire : (1/2)