Les nouvelles de Cesare Battisti ne sont pas bonnes. Pour que son avocat, Davide Steccanella, un ténor du barreau qui en a vu bien d’autres, en vienne à lancer : « Si vous voulez rétablir la peine de mort aux dépens de Battisti, allez-y, ne perdez plus de temps.

Dans cet Etat de non-droit, faire l’avocat est impossible », il faut vraiment que ce qui s’exerce contre lui n’ait plus rien à voir avec les normes judiciaires italiennes et universelles.

Comme il l’explique dans l’Appel qui suit,

Show thread

on a décidé à son retour de lui appliquer les six mois d’isolement auxquels il avait été condamné voilà 43 ans en sus de la perpétuité. Six mois ont passé, puis encore un an et il est encore à l’isolement. Ce qui signifie qu’il ne voit jamais aucun co-détenu et,

Show thread

comme la prison où il se trouve n’est pas équipée pour ce genre de détention, le seul moment où il a le droit de sortir de sa cellule pour une heure de "promenade", c’est celui de l’heure du repas. La conséquence est que le plat qu’on lui apporte,

Show thread

repas infect coutumier des prisons, en refroidissant est devenu immangeable. Constatant que la nourriture de la prison entraînait de graves conséquences pour sa santé, il a introduit une plainte pour demander à pouvoir disposer d’un réchaud comme les autres détenus,

Show thread

pour pouvoir cuisiner sa propre nourriture. Ce qui est devenu, dans le grand moulin à propagande médiatique : "Cesare Battisti se plaint du menu" . Et comme à chaque fois que le nom de Cesare apparaît dans les médias, on a interviewé le fils du commerçant-shériff Torreggiani,

Show thread

tué par les PAC, l’organisation dont faisait partie Cesare. Rappelon que le fils en question est sur une chaise roulante. Et comme chaque fois, on a laissé croire que c’était lui, Cesare, qui avait tiré la balle qui a rendu le fils paraplégique,

Show thread

alors que c’était son père qui l’a blessé en répliquant à ses assaillants. Et tout cela pour que le fils Torreggiani puisse se plaindre que Cesare "voulait manger des huîtres" ! Cette bataille pour le droit à une nourriture correcte n’est qu’un épisode d’une interminable bataille

Show thread

de Cesare contre les abus qu’il subit - le premier étant bien sûr qu’après avoir été enlevé dans des conditions totalement hors-la-loi en Bolivie, on lui applique une peine sans tenir aucun compte des circonstances historiques dans lesquelles il a mené les actions

Show thread
Follow

pour lesquelles il a été condamné. A cette bataille, nous sommes quelques-uns à vouloir prendre notre part. Vous en aurez bientôt des nouvelles. La torpeur de l’été post-confinement ne saurait justifier toutes les acceptations.

lundi.am/Mise-au-point-Cesare-

Sign in to participate in the conversation
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!