Follow

Le nucléaire fait un retour remarqué dans l'espace ! Pas pour des bombes, pour de la propulsion. En réalité, l'idée avait déjà été testée (au sol) avec succès par la NASA à la fin des années 60 (projet NERVA), et l'URSS avait aussi envoyé des satellites nucléaires (pour l'énergie, pas la propulsion). L'avantage est surtout de fournir plus de poussée qu'en chimique, et donc par exemple de gagner quelques mois vers Mars. Russes et Américains semblent encore faire la course sur le sujet !

· · Web · 2 · 0 · 1

Sources :

Nerva : fr.wikipedia.org/wiki/NERVA ou youtube.com/watch?v=sftB0HAoFK

Le satellite nucléaire russe qui montre que les soucis avec les retombées nucléaires ne sont pas qu'au décollage : fr.wikipedia.org/wiki/Cosmos_9

Les récents : youtube.com/watch?v=7Ltz32GasK
(entre autre)

La photo est celle du projet de remorqueur Russe.

@jserre Je pensais qu'il y avait des limitations légales pour l'utilisation de piles nucléaires dans des engins spatiaux (à cause des risques en cas de destruction au lancement). Comment ça se passe, du coup ?

@MartinShadok Non il n'y a aucun texte au niveau mondial qui limite l'emport de matériaux radioactifs. Le traité de l'espace (1967) qui est si je ne me trompe pas le seul sur le sujet, interdit juste des armes de destructions massives dans l'espace (et pour info il y a déjà eu des armes tout court...). D'ailleurs les sondes qui dépassent Jupiter et les gros rovers martiens utilisent des piles au plutonium. Il pourrait néanmoins y avoir des législations dans certains pays ... là je sais pas.

@jserre Merci ! J'avais dû mal comprendre une info, alors. Je vais essayer de retrouver ma source pour vérifier 😊

@jserre Merci 🤗​

Bon, voilà ma « source » : i.imgur.com/nVY6qoj.jpeg Bon, en fait, c’était ma mémoire le problème, désolé : la partie sur les piles nucléaires (« box of burning metal ») explique bien qu’il est difficile de mettre ce genre de combustible dans des rovers… mais pas parce que c’est interdit, juste parce que c’est un métal rare. Bon, mea culpa.

@MartinShadok Pas de soucis ! En fait le plutonium 238 (donc la production de chaleur est convertie en électricité) utilisé est pas très courant, et il faut le produire exprès (cf fr.wikipedia.org/wiki/Plutoniu). Avec sa 1/2 vie de 87 ans, il est parfait pour alimenter les sondes et autres rovers pendant des décennies (comme les sondes voyager lancées en 1977 et qui marchent encore ! même si la puissance a beaucoup diminuée)

Sign in to participate in the conversation
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!