Elon Musk a annoncé que le prototype de Starship SN8 ferait son test "haute altitude" (monter à 15km et ... redescendre se poser) le 30 novembre. Même si les différents prototypes nous ont habitués à de superbes explosions plus ou moins contrôlés, on leur souhaite plein de succès ! En bonus, la séparation du 2ème étage de la petite fusée électron ici : youtube.com/watch?v=-o25ZfhPbc. Mettez le son ça décoiffe, et remarquez que de bons vieux ressorts (sur les côtés) sont toujours utiles !

Hier soir la chine à lancé une nouvelle mission lunaire : Chang’e-5. Un rover de plus ? Et bien non, c'est cette fois un ambitieux retour d'échantillon lunaire (2kg prévu) ! Prouesse technologique que seul les USA et l'URSS ont réalisé, la mission comprend une foreuse et un rendez-vous orbital autour de la lune pour récupérer les échantillons. En plus la zone étudiée est très différente de celles des missions Apollo. Si tout marche bien Chang’e-6 fera la même chose près du pole sud !

Apparemment c'est le branchement de 2 câbles qui ont été inversés 😢

Show thread

Parmi les découvertes importantes d'Arecibo (qui avait aussi des utilisations militaires!) citons la période de rotation de Mercure (59 jours au lieu de 88 comme on croyais), la première image radar d'un astéroïde, et, avec à ses travaux sur les pulsars, la 1ere preuve (indirecte) des ondes gravitationelles et la premiere découverte d'exoplanètes (autour d'un pulsar, cad un cadavre d'étoile, avant la découverte plus connue autour d'une "vrai" étoile voir ici : youtube.com/watch?v=QZv_9z75Tp)

Arecibo, le célèbre radiotélescope (350m de diam.) va être détruit. Il a été récemment victime d'un grave accident (rupture de 2 câbles) et menaçait de s'effondrer totalement. Il avait 57 ans et a fait d'énormes découvertes, tout en survivant à de nombreux ouragans. Il était connu aussi pour son apparition dans de nombreux films, et pour avoir envoyé un messages vers d'éventuels extra-terrestres. A noter qu'en 2016 a été mis en service le radiotélescope FAST en chine (500m).

Alors que la 5G arrive timidement ici-bas, Nokia va installer la 4G ... sur la lune ! En prévision d'Artemis 3 (retour d'un homme sur la lune), un petit atterrisseur lunaire devrait déposer une station de base LTE/4G en 2022. Réalisée par Nokia, elle constituera l'épine dorsale pour la transmission de données des astronautes et des divers équipements. On avance petit à petit sur la base lunaire ... et c'est une bonne préparation pour Mars

Le petit lanceur Européen Vega a échoué sur son tir d'hier. Le satellite Taranis qu'il devait mettre en orbite héliosynchrone a été perdu. Il devait observer des phénomènes orageux de très haute altitude. C'est le deuxième échec de Vega en 2 ans, et il semble cette fois-ci que l'échec soit du à une "anomalie lors de la fabrication du lanceur". On en saura plus après l'enquête.

Le tir de la Crew Dragon s'est bien passé youtube.com/watch?v=KKh_Dt9zuY, et pour les insomniaques, suivez à 5h00 l'arrimage à l'ISS en direct (toujours ici par exemple youtube.com/watch?v=VVEPYn6u-Y) ou sur le site de la Nasa.

Cette nuit à 1h27 la deuxième capsule Crew Dragon va décoller vers l'ISS avec 4 astronautes (3 Américains et un Japonais). Suivez sur un live par exemple ici : youtube.com/watch?v=I-q9Q3yJ4z

Starlink, la constellation d'internet par satellite d'Elon Musk commence à avoir ses premiers utilisateurs en beta qui ont pu tester le service, même si il n'y a encore "que" 800 satellites. Ils ont observé en pleine cambrousse (il vaut mieux un endroit dégagé de toute façon ...) plus de 100 Mbps en réception et entre 10 et 30Mbps en émission. A noter le prix de l'abonnement : 500$ de matériel et 100$ par mois. C'est le prix pour internet partout sur terre...

Toutes les planètes ne tournent pas forcément autour d'un soleil ! Il arrive aussi qu'elles errent sans but dans la galaxie. Par exemple notre système solaire a éjecté plusieurs planètes en formation dans sa prime jeunesse, dans un grand jeux de billard cosmique ! très sombres ces planètes errantes sont détectable par des effets de loupe gravitationnelles quand elles se placent entre nous et une étoile. Et on a vu récemment une planète de la taille de mars par cette méthode !

Allez encore une petite d'Osiris-Rex. C'est encore le prélèvement, mais vu cette fois-ci depuis une des cameras de navigation. Il y a toute l'approche, le prélèvement lui-même et… l'impressionnant nuage de débris qu'il a crée ! Comme quoi il n'y a pas forcément besoin d'une bombe atomique ;) Retrouvez la vidéo (ou plutôt la succession d'image) ici : asteroidmission.org/navcam2_ta

L'ISS un lieu de tournage comme un autre ? Une capsule Drew Dragon de SpaceX pourrait y emmener fin 2021 ... Tom Cruise et le réalisateur Doug Liman ... pour y tourner un film pendant 10 jours ! Cette mission totalement privée d'Axiom Space (qui veut rajouter ses modules à ISS, et construire sa propre station à terme) serait une première pour la Nasa (7 touristes de l'espace étaient déjà venu dans l'ISS à bord des Soyouz russes)

C'est bon c'est dans la boite ! 😀
Petite animation ici : asteroidmission.org/?attachmen.
Du coup on ne sait pas le poids exact d'échantillon prélevés (ça sera la surprise en ouvrant sur terre... en 2023) mais sans doute entre 400g et 1kg ! On sait maintenant que le sol de Bennu est recouvert de plusieurs mètres de particules sans cohésion, et on s'y enfonce comme dans de la neige fraiche. Heureusement la sonde est reparti dans l'autre sens après le contact, sinon elle s'y serait enfoncée !

Les précieux échantillons de Bennu sont fixés dans la capsule de rentrée atmosphérique ! (je vous raconte même pas le prix au kg...). Encore un tuyau à débrancher, le bras à décrocher, et le tout pourra être fermé en attendant le retour sur terre...

Contraignement à ce que j'ai dit précédemment, il n'y aura pas d'autres prélèvements (il y aurait pu avoir d'autres tentatives en cas d'échec du premier, mais là c'est une réussite !)

Show thread

Osiris-rex va au plus vite mettre les échantillons collectés dans la capsule de rentrée atmosphérique. Il vont néanmoins jouer la sécurité et télécommander l'opération depuis la terre étape par étape, ce qui va prendre plusieurs jours (ping de 37 minutes vu la distance !). L'opération à l'air simple (vidéo ici : twitter.com/OSIRISREx/status/1) mais il faut vraiment que rien ne coince !

Aie Osiris-rex a un soucis inattendu : la sonde a trop collecté (sans doute autour de 400g) après que le bras se soit finalement enfoncé de 48cm dans le sol ! Elle n'arrive plus à fermer son compartiment de collecte, et du coup une partie de la récolte s'échappe dans l'espace ! L'opération de mesure précise de la masse collectée (en faisant tourner la sonde sur elle-même) a été annulée, et la priorité est donnée à la mise en sécurité de la collecte dans la capsule au centre de la sonde.

L'ISS a décidément des soucis de fuite d'air. Une fuite faible mais qui s'aggravait a finalement été trouvé par l'équipage : Après avoir isolé plusieurs modules pour montrer que la fuité venait du segment russe Zvezda, ils ont réussi à trouver la fissure en ouvrant... un sachet de thé et en regardant dériver les feuilles. Et ils ont réparé à l'aide... d'un ruban adhésif spécial... en attendant mieux (ça fuit encore). Les modules russes, les plus anciens, souffrent de pas mal de problèmes.

Show more
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!