Je vais pas tout recopier ici mais pour ceux qui s'intéressent au renseignement et à son contrôle, j'ai fait ailleurs un long thread sur le dernier rapport de la CNCTR a.k.a. "le gendarme des écoutes" twitter.com/amaelle_g/status/1 qu'une bonne âme a compilée ici threadreaderapp.com/thread/101

Attendre un tram sous le soleil de San Francisco en écoutant du Chris Isaak, se dire qu'on repousse les limites du cliché 😃

À quoi ça tient, parfois, un papier. Mardi, après une journée de douleur continue à l'œil gauche (conjonctivite), j'ai bien failli ne pas aller à cette soirée mystère à Noisebridge. Seulement, Mitch Altman m'avait dit, dimanche, "tu devrais vraiment venir". J'ai eu trop peur de regretter a posteriori, alors je m'y suis traînée. En prime, à 21h, la douleur s'est calmée (big up le collyre).

Du coup, "Libé" était à la première apparition publique de Chelsea Manning \o/

liberation.fr/futurs/2017/09/1

Découvert via Le Monde / Pixels, "The evolution of trust"

ncase.me/trust/

A la demande générale, un extrait de la suite du mail :

"[Je] fais la démonstration que P = NP"

mstdn.fr/media/bUKy4fkn7gKeSTk

Quand tu reçois un mail qui commence par "Je suis l'auteur d'un algorithme qui permet de casser tous les systèmes de chiffrement" : mstdn.fr/media/NT2MQZbC4LSEnCf

Dans la grille de bingo du journalisme tech, je viens à l'instant de cocher la case "rendez-vous pour une interview à Mountain View".

Mood : youtube.com/watch?v=riQf88znYD

🙃

(Oh là là ils sont vraiment gentils comme tout en plus, j'ai eu une 2e ration de confit de framboises 😍 )

Si tu passes par Paimpol un dimanche, va à «L'Atelier de Corentin», sur la place du Martray. Commande un brunch (copieux et pas cher, et les oranges pressées sont bio), et cale-toi dans un canapé. Avec un peu de chance, tu auras droit à du Boby Lapointe, puis à ça :

Louis Prima, «I Wanna Be Like You» (1967)

youtube.com/watch?v=9JDzlhW3XT

Or c'est justement ce qu'explique Raiu de Kaspersky sur Twitter :

twitter.com/craiu/status/88548

Et en fait, cette histoire a pris suffisamment d'ampleur pour que Kaspersky se fende carrément d'un post sur le sujet :

securelist.com/no-free-pass-fo

Voilà comment un détail ultra technique peut déchaîner les spéculations géopolitiques.

Vous avez le choix entre le rasoir d'Ockham et le mode conspi ;)

4/4

Du coup, je vérifie auprès d'un de mes contacts (un vrai de vrai expert) que j'ai bien compris. Il confirme.

Là, vous imaginez ce qui se passe d'abord dans ma petite tête : "Et si c'était pas une vendetta, mais une manière de taper moins fort les clients de Kaspersky ?"

Réponse de mon contact, en mode : c'est peut-être juste pour éviter que l'antivirus détecte un truc super chelou...

3/n

En lisant ce post labsblog.f-secure.com/2017/06/ j'ai d'abord cru que c'était double peine pour les clients Kaspersky.

Sauf que dans le rapport très détaillé du Cert-FR (merci l'@ANSSI) je lis que dans le second cas, "le système est récupérable à condition de reconstruire la table de partition". Autrement dit, même si les données sont toujours chiffrées, c'est pas double peine mais "moindre peine".

2/n

Petite anecdote au passage pour les geeks, sur un point qui n'est pas dans le papier (je ne voulais pas noyer mes lecteurs, c'est déjà assez dense comme ça ^^) :

Quand croise un antivirus Kaspersky sur une machine, au lieu de réécrire la zone d'amorçage (MBR) avec le malware, il réécrit les 10 premiers secteurs du disque avec des zéros. Comme d'autres, je me suis évidemment demandé pourquoi.

1/n

Allez, je repose ça là, c'est un peu long mais vous avez tout le week-end pour le lire ;)

«Les cobayes de la cyberguerre» : enquête à Kiev et dans les Internets sur la piste du logiciel malveillant .

liberation.fr/futurs/2017/07/2

[Dans @libe demain]

«Les cobayes de la cyberguerre»

Le 27 juin, NotPetya (aka ExPetr, Nyetya, DiskCoder.C) débarquait dans les réseaux ukrainiens, avant d'éclabousser ailleurs.

Un prétendu rançongiciel, qui cachait une opération de sabotage, qui cachait... un vrai jeu de matriochkas.

liberation.fr/futurs/2017/07/2

(Vous pouvez aussi acheter le journal hein)

Show more
mstdn

mstdn.fr est une instance lancée et administrée par des sysadmins expérimentés avec comme objectif qu'elle accueille des dizaines de milliers d'utilisateurs de manière pérenne. Plus d'informations dans ce billet de blog : https://www.libre-parcours.net/post/mstdn-fr-notre-pierre-a-l-edifice-mastodon