Retour sur le coup d'arrêt mis cet été au botnet ... et sur les questions juridiques que soulève l'opération, notamment en termes de souveraineté. – «Gendarmerie et "machines zombies" : questions sur une "désinfection"» liberation.fr/france/2019/09/0

Par la transparence imposée aux pouvoirs, Assange entendait moraliser le monde. Il y eut, dans son histoire personnelle et dans celle de son organisation, beaucoup de rebondissements et de zones d'ombre. Pendant la présidentielle américaine de 2016, on l'a souvent accusé d'avoir fait le jeu de la Russie ; au vrai, il a surtout poursuivi son propre agenda politique, en jouant plus souvent qu'à son tour à la guerre de l'information. Au risque de s'y perdre.

liberation.fr/planete/2019/05/

[Libé] [Billet] «Julian Assange ne doit pas être extradé»

Quoi qu'on pense du personnage, le défendre en l'espèce, en s'élevant contre la demande d'extradition américaine, est une question de principe : la défense de la liberté d'informer

liberation.fr/planete/2019/04/

[Libé] [Billet] sur la , adoptée aujourd'hui par le Parlement européen - «Directive sur le droit d'auteur : une "victoire" pour qui ?» liberation.fr/planete/2019/03/

Je vais pas tout recopier ici mais pour ceux qui s'intéressent au renseignement et à son contrôle, j'ai fait ailleurs un long thread sur le dernier rapport de la CNCTR a.k.a. "le gendarme des écoutes" twitter.com/amaelle_g/status/1 qu'une bonne âme a compilée ici threadreaderapp.com/thread/101

Attendre un tram sous le soleil de San Francisco en écoutant du Chris Isaak, se dire qu'on repousse les limites du cliché 😃

À quoi ça tient, parfois, un papier. Mardi, après une journée de douleur continue à l'œil gauche (conjonctivite), j'ai bien failli ne pas aller à cette soirée mystère à Noisebridge. Seulement, Mitch Altman m'avait dit, dimanche, "tu devrais vraiment venir". J'ai eu trop peur de regretter a posteriori, alors je m'y suis traînée. En prime, à 21h, la douleur s'est calmée (big up le collyre).

Du coup, "Libé" était à la première apparition publique de Chelsea Manning \o/

liberation.fr/futurs/2017/09/1

A la demande générale, un extrait de la suite du mail :

"[Je] fais la démonstration que P = NP"

mstdn.fr/media/bUKy4fkn7gKeSTk

Show thread

Quand tu reçois un mail qui commence par "Je suis l'auteur d'un algorithme qui permet de casser tous les systèmes de chiffrement" : mstdn.fr/media/NT2MQZbC4LSEnCf

Dans la grille de bingo du journalisme tech, je viens à l'instant de cocher la case "rendez-vous pour une interview à Mountain View".

Mood : youtube.com/watch?v=riQf88znYD

🙃

(Oh là là ils sont vraiment gentils comme tout en plus, j'ai eu une 2e ration de confit de framboises 😍 )

Show thread

Si tu passes par Paimpol un dimanche, va à «L'Atelier de Corentin», sur la place du Martray. Commande un brunch (copieux et pas cher, et les oranges pressées sont bio), et cale-toi dans un canapé. Avec un peu de chance, tu auras droit à du Boby Lapointe, puis à ça :

Louis Prima, «I Wanna Be Like You» (1967)

youtube.com/watch?v=9JDzlhW3XT

Or c'est justement ce qu'explique Raiu de Kaspersky sur Twitter :

twitter.com/craiu/status/88548

Et en fait, cette histoire a pris suffisamment d'ampleur pour que Kaspersky se fende carrément d'un post sur le sujet :

securelist.com/no-free-pass-fo

Voilà comment un détail ultra technique peut déchaîner les spéculations géopolitiques.

Vous avez le choix entre le rasoir d'Ockham et le mode conspi ;)

4/4

Show thread

Du coup, je vérifie auprès d'un de mes contacts (un vrai de vrai expert) que j'ai bien compris. Il confirme.

Là, vous imaginez ce qui se passe d'abord dans ma petite tête : "Et si c'était pas une vendetta, mais une manière de taper moins fort les clients de Kaspersky ?"

Réponse de mon contact, en mode : c'est peut-être juste pour éviter que l'antivirus détecte un truc super chelou...

3/n

Show thread

En lisant ce post labsblog.f-secure.com/2017/06/ j'ai d'abord cru que c'était double peine pour les clients Kaspersky.

Sauf que dans le rapport très détaillé du Cert-FR (merci l'@ANSSI) je lis que dans le second cas, "le système est récupérable à condition de reconstruire la table de partition". Autrement dit, même si les données sont toujours chiffrées, c'est pas double peine mais "moindre peine".

2/n

Show thread
Show older
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!