Follow

Je sors du concert One Night Of Queen (par Gary Mullen & The Works). Le groupe reprend des morceaux de Queen, et le chanteur ressemble (de voix comme de faciès) a Freddy Mercury. Un très bon moment, mais un sentiment désagréable : Celui de regarder un mort sur scène. Celui de voir quelqu'un singer une star.

Bref, One Night of Queen, c'est un peu comme se masturber sur une sextape de sa mère : c'est bien, on passe un bon moment mais il reste en fond quelque chose d'un peu malaisant.

@cecilevillemin Ils repassent l'année prochaine à Amnéville si t'es interessée.

Et si t'es interessée par une sex tape d'une personne de ta famille, je peux rien pour toi.

@Marud j'aime beaucoup la comparaison je dois dire, j'avoue que ça doit faire bizarre comme principe d'aller à un concert de mort, ou une repro.

Sign in to participate in the conversation
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!