En trente mots pas plus, un poème-origami qui suit les plis du papier.
D'abord la version pliée :

« la pluie bruisse sur le sol

un oiseau vole où va le vent »

Puis la version dépliée :

« L'oiseau, la mer
L'entraîne où bruisse doucement
Le vent dans les vagues

Sous la pluie un arbre
Sa cime survole la ville
Du sol, il va loin »

#EcritHebdo

Trente mots !
Facile à dire.
Mais où je vais trouver trente mots, moi ?
Et comment il les veut ses mots ?
Emballés, rangés dans une boite à mots, ou en vrac ?

#EcritHebdo  #trentemotspasplus

Frodon hérita Anneau à détruire,
Amis vinrent avec et Aragorn l'Héritier.
Séparés, armées maléfiques eux combattirent,
Lui au volcan parvenu jeta l'Anneau.
Le trône restauré, la paix revint.

#EcritHebdo #trentemotspasplus
Voici ma participation à l'écrit hebdo de cette semaine! #EcritHebdo

J'ai fait un travail de réinterprétation...

0694635822-Lucy

bsr Mina! koid9? ajd g eu 3 plan drag! C dar! John étai nrv. Quincey il é bg. Pkoi pa lé 3 yolo! Mé Arthur jlm tro! Mrci Jésu 😆 xoxo

——————————————————
24/05/1897
21:35:16

(la contrainte des 30 mots s'applique sur le corps du SMS)

Trente mots, pas un de plus.

Un exercice littéraire par semaine, #EcritHebdo, pour occuper le silence et offrir un peu de beau si on peut.
nota-bene.org/Trente-mots-pas-

Trente mots démodés.
Trente mots élimés, atrophiés, désuets.
Maltraités de potron minet à potron jacquet.
Estropiés ou galvaudés.
Fustigés ou gennés.
Outrenavrés.
Finalement assoupis voire occis.
En attendant leur palingénésie.

#EcritHebdo #trentemotspasplus

Terrain de jeu limité,

Restreint même, vous pourrez le constater !

En quoi consiste la contrainte ?

Ni plus ni moins sont imposés,

Trente petits mots pour rédiger.

Et bien maintenant, comptez !

#EcritHebdo #trentemotspasplus

La piel de los pies
como la corteza
La piel del pecho
suave como la leche
La piel de los brazos
trasparente
las venas visibles
Y el olor del viento

#EcritHebdo #trentemotspasplus #espagnol

Poésie, EcritHebdo 

- Ah tiens, les cerisiers fleurissent
- C'est un poirier
- Dommage ! Je ne peux pas faire le #EcritHebdo, alors.

Une tentative
De planter
Trois ou
Quatre pensées.
Cinq avril,
Sister, donne
Cette bourriche d'
Huitres par
Neuf. Je
Distingue qu'
On zigzague,
Doux et
Très épris.
Quatorze fois
Quinze deux-cent-dix.

#EcritHebdo en 30 mots, décompte inclus ! Et fin pas inspirée 😅

Ah tiens, les cerisiers fleurissent
Serait-ce l'effet covid diz ?
Neuf ou usagé, il faudra encore les laver
La pollution n'a pas disparu
Malgré le confinement,
La gouverne ment
Je crois que ça s'entend
On tousse d’écœurement
Il faudra bien laver,
après le confinement
Pour que plus jamais,
reviennent ces intrigants

#EcritHebdo

Trente mots pas plus émettront sornettes et ultrasons, mornes sermons, énormes étrons, poèmes très roses et rots pas nets. Nous oserons plus de résultats salés en trente mots pas plus.

#EcritHebdo (avec les seules lettres du lanceur qui n’en était plus un mais que j’ai utilisé)

Ah tiens les cerisiers fleurissent
Les baisers mûrissent
Et de cerises se nourrissent
Les peaux bruissent
Les mains glissent
Les yeux se plissent
Les sourires complices
Les rires en délices
S’accomplissent

Les peaux lisses sonnent
Les âmes se donnent

#EcritHebdo #écriture #challenge

#EcritHebdo
Ah tiens, les cerisiers fleurissent. Dire que ce qui nous paraît aujourd'hui banal tenait presque du miracle, la première année. Le sol était sec, l'air pollué et tout semblait mort. Des effondrements, il y en avait eu, en cascade. Dès qu'on commençait à rebâtir, tout s'écroulait à nouveau. On a cru que c'était fini.
Et puis finalement, des choses ont émergé. On ne sait pas trop pourquoi certaines forme d'organisation ont survécu et pas d'autres, toujours est-il qu'ici, c'est avec les groupes de végétalisation que l'on a réussi à construire quelque chose. Leur idée était simple : semer, partout. Et prendre soin. Au début, on n'y croyait pas. Jusqu'à ce qu'on voie que dans les fissures de l'asphalte, la vie avait fleuri. Le végétal a envahi les ruines de l'ancien monde et ce qui poussait, nous l'avons choyé. La vie est différente, mais nous l'avons accepté. Et chaque année, les cerisiers fleurissent.

Ah tiens, les cerisiers fleurissent 

Ah tiens les cerisiers fleurissent | nota-bene.org nota-bene.org/Ah-tiens-les-cer

Un exercice littéraire par semaine, #EcritHebdo, pour occuper le silence et offrir un peu de beau si on peut.

#EcritHebdo

Ah tiens, les cerisiers fleurissent. Exposants leur bleu sombre et légèrement amer. S’étendant, sous moi, là-bas, comme une nuée immobile, armée de sa patience végétale, et croissant dans le silence.
C’est un spectacle terrifiant.

Enclavés dans l’horizon, dans toutes les directions cardinales, ce bleu si étrange s’étant en piquant ici et là des teintes plus claires et plus sombres, taches légèrement mouvantes et statiques, balayées par le vent. Des petits points, clairement distinctifs, s’agitant dans la mêlée d’outremer.

Je suis dans un petit dirigeable, à cinq cents pieds d’altitude, derrière ma verrière parfaitement transparente j’ai l’impression de pouvoir toucher les cimes, et je vois clairement tous les mouvements des arbres, dans cette chorégraphie délicieusement désordonnée dont ils ont le secret.

Il fut un temps où ils étaient roses et blancs en cette saison.
Maintenant ils sont bleus.
Personne ne sait pourquoi.

Aux commandes de mon véhicule aérien, vaguant sur l’océan végétal, je me retrouve à avoir cette drôle d’impression d’être à la barre d’un navire, porté par le vent, hypnotisé par les flots, le regard braqué sur l’horizon.

La douce mélancolie qui s’en échappe est indicible, tellement légère qu’une brise semblerait pouvoir la déchirer, sans jamais le faire pourtant, restant toujours à la lisière, maintenant le sentiment à fleur d’eau. Avec cette petite pointe, subtile, de solennité. Juste assez pour vous happer, sans pour autant dire clairement son nom.

Et je reste ainsi, des heures, au-dessus des cerisiers fleurs, admirant le bleu incompris.

Et voici ma contribution pour le défi du confinement #EcritHebdo !
Une petite nouvelle écrite un peu à la va-vite au fur et à mesure que mon imagination se laissait porter. J’espère qu’elle vous apportera une petite bouffée d’air :blobcatheart: !
Vous pouvez la lire aussi bien sur mon blog : lanebuleusedambre.fr/index.php
Que sur mon carnet d’écriture : carnet.lanebuleusedambre.fr/no
Prenez soin de vous et de vos proches.

Show more
mstdn

The social network of the future: No ads, no corporate surveillance, ethical design, and decentralization! Own your data with Mastodon!