Alexis Fitzjean O Cobhthaigh is a user on mstdn.fr. You can follow them or interact with them if you have an account anywhere in the fediverse. If you don't, you can sign up here.

Alexis Fitzjean O Cobhthaigh @AFOC@mstdn.fr

À revoir, aux Rencontres des Acteurs Publics 2018 du 7 juin sur la thématique de la transformation numérique du service public, échange avec @AFOC de @LaQuadrature : video.lqdn.fr/videos/watch/88d

Des news de la censure d'Indymedia Nantes & Grenoble (suite) :

" Alexandre Linden se dit « impatient » de voir le juge se prononcer, notant que, si l’affaire parvient jusqu’au Conseil d’Etat, cela serait la « première fois » que la plus haute juridiction administrative se prononce « sur les contours de la notion de terrorisme »."

lemonde.fr/pixels/article/2018

Des news de la censure d'Indymedia Nantes & Grenoble :

La personnalité qualifiée de la CNIL, en désaccord avec le Ministère Intérieur sur le blocage des deux sites avait saisi le tribunal administratif :
« En référé, le tribunal administratif de Cergy-Pontoise a débouté la personnalité qualifiée, mais l’affaire est toujours en cours sur le fond. »
lemonde.fr/pixels/article/2018

Dépôt des plaintes collectives contre les GAFAM ! laquadrature.net/fr/depot_plai
La Quadrature du Net vient d'envoyer à la CNIL cinq plaintes contre Facebook, Google (Gmail, Youtube et Search), Apple (iOS et son méga-cookie), Amazon et LinkedIn. La fête commence \o/

OLALA MAIS C'EST CE SOIR !!! Conférence-débat #ContreLesGAFAM

Venez donc à La Paillasse à 19h :D

La FAMEUSE vue depuis le château de Justiniac qui a été difficile à voir pendant l'AG.

mstdn.fr/media/Y2vbpr_NGW8y-jL

Le Conseil constitutionnel juge le délit "d'apologie du terrorisme" conforme à la Constitution t.co/rZvJgHcMTF

Pour mémoire la Cour constitutionnelle Belge a considéré, le 15 mars dernier, qu'un délit sensiblement identique était contraire à la Constitution Belge.

Elle a notamment considéré que "[l]a disposition attaquée n’est pas nécessaire dans une société démocratique et limite la liberté d’expression de manière disproportionnée" t.co/ozUUJPujzm

La dernière chronique 'Dans le prétoire' de France Inter revient sur le fait de refuser de donner le code de déverrouillage de son téléphone portable, et sur la QPC évoquée par un communiqué de @LaQuadrature au travers de l'action des @exegetesamateurs et @AFOC :

(1) franceinter.fr/emissions/dans-
(2) laquadrature.net/fr/le-conseil

2/2 En résumé, il faut préférer chiffrer ou cryptographier et éviter crypter, même si certains dictionnaires en donnent une définition. Toutefois, il ne s'agit pas pour autant d'une "hérésie" dès lors que crypter correspond à décrypter comme chiffrer correspond à déchiffrer.

Tous mes remerciements à l'Académie française pour cette réponse rapide et éclairante.

1/2 Point terminologie. ou ?

Après la décision n° 2018-696 QPC du 30 mars 2018 du Conseil constitutionnel certains avaient pu s'interroger sur l'usage des termes "déchiffrement des données cryptées" à la place de "données chiffrées".

Afin d'obtenir enfin une réponse à cette question qui anime les débats sur internet, j'ai décidé d'interroger la gardienne de la langue française, à savoir, l'Académie française.

Avril 2016 : déposer une plainte à la CNIL
Septembre 2017 : demander où ça en est, apprendre que ça n'a pas vraiment bougé
Avril 2018 : demander où ça en est, apprendre que le dossier sera abordé le lendemain avec la hiérarchie, demander où on peut transmettre des documents supplémentaires, se voir répondre de les envoyer sur une adresse ne_pas_repondre@ …

Ça donne envie de faire valoir ses droits …

2) Pour mémoire, la fiche de la CNIL sur les données collectées et transmises par les compteurs communicants : t.co/Lw14WxN24z

1) La Présidente de la CNIL met en demeure Direct Energie pour une absence de consentement concernant les données issues du compteur communicant Linky.

La décision : t.co/UXVLNbXra2

Le CP : t.co/oUFHRTi0bu

Les "contrôles ont révélé que le consentement des clients n’était pas recueilli dans des conditions conformes à l’article 7 de la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978, le consentement au traitement de données personnelles n’étant pas libre, éclairé et spécifique."

RT @laquadrature@twitter.com: #Thread sur l'absurdité médiatique à propos de #CambridgeAnalytica

Arrêtons de parler de « fuite de données ».
Transmettre à des tiers la liste de vos like est le fonctionnement « NORMAL » que Facebook vous oblige à accepter pour utiliser ses services. (1/5)

RT @laquadrature@twitter.com: Loi données personnelles : Le Sénat refuse (lui aussi) d'encadrer les services de renseignement
laquadrature.net/fr/pjl_rgpd_s

Si le Sénat refuse de mettre la loi française en conformité avec le droit européen, ce sera encore à nous (@lesExegetes @federationfdn@twitter.com @assoFDN@twitter.com) de le faire